Nous contacter

Éducation à la santé, Saravane

Améliorer la santé, la nutrition et le bien-être de tous

Le SFE a commencé en 2017 un projet d’éducation à la santé dans la province de Saravane avec pour objectif de réduire la pauvreté. Une nouvelle phase du projet démarre en 2021 dans 10 nouveaux villages pauvres, 5 centres de santé, un hôpital de district et l’hôpital provincial. Utilisant le personnel hospitalier précédemment formé comme formateurs, cette approche permet de renforcer les pratiques acquises et de développer un système de formation continue entre l’hôpital et les centres de santé.

Ciblant plus particulièrement la santé mère-enfant et des adolescents, ce projet impacte plus largement tous les villageois en promouvant un développement proactif et durable et en abordant tous les problèmes de santé couramment rencontrés.

Contexte

La province de Saravane est une des cinq provinces rurales les plus pauvres du Laos dont la situation sanitaire est très précaire et constitue une priorité pour le gouvernement. Une préoccupation importante concerne les mauvaises conditions d’hygiène dans les villages liées au manque d’accès à de l’eau potable, au manque de toilettes, au peu de traitements des déchets domestiques. Par conséquent, les infections sont un lieu commun dans ces villages. Malgré beaucoup d’efforts de la part des dirigeants locaux pour améliorer la situation, certains indicateurs restent encore alarmants : 43 % des enfants de moins de 5 ans souffre de malnutrition à cause d’une alimentation peu diversifiée, le taux de mortalité infantile et maternel est encore très élevé en raison de pratiques coutumières dommageables pour la santé des mères et des nourrissons. Le manque de connaissances médicales du personnel des centres de santé et des hôpitaux ne permet pas d’offrir des soins appropriés et de qualités et explique le peu d’utilisation des structures médicales par les populations villageoises qui ont souvent recours en priorité aux médecines traditionnelles.

Les objectifs

Ce projet d’éducation à la santé intègre un pôle « appui au système médical » combiné à un pôle « développement communautaire », avec comme objectifs :

  • Le renforcement des capacités des professionnels de la santé travaillant dans les secteurs maternels et infantiles pour que les femmes aient un accès à des soins de maternité de qualité et que les nouveaux-nés reçoivent des soins néonatals essentiels.
  • Le développement des services des maladies chroniques au niveau des hôpitaux provincial et de districts.
  • L’amélioration du mode d’alimentation des villageois, en particulier enfants et adolescents, dans les villages partenaires grâce à des activités agricoles ciblées et un programme d’éducation à la nutrition.
  • L’amélioration des conditions sanitaires des villageois à travers l’apport d’eau potable, de toilettes et des formations sur l’hygiène, la santé et la gestion des risques.

Quelques activités 

  • Déploiement du cursus de formation en pratiques de soins maternels et infantiles pour infirmiers et sages-femmes des 5 centres de santé et d’un hôpital de district.
  • Le personnel médical sera formé à établir un diagnostic correct et un traitement adéquat pour les maladies infectieuses et chroniques.
  • Amélioration de l’accès des personnes avec handicap aux services de santé.
  • Mise en place d’un programme d’éducation à la santé pour les enfants et adolescents dans les villages et les écoles.
  • Les comités villageois seront formés à la planification et gestion des activités de développement dans leur village.
  • Les villageois suivront des formations pour la construction de système d’approvisionnement en eau et de latrines mais également en agriculture, en fabrication de fertilisants biologiques et implantation de jardins potagers et fruitiers.
  • Des sessions de sensibilisation sur les thèmes de la nutrition, de l’hygiène, de l’importance de la scolarité, de l’égalité seront effectuées dans les villages.
Fiche-projet (PDF)

Bénéficiaires

  • Le personnel médical de 5 centres de santé et 2 hôpitaux (300 employés)
  • La population de 10 villages (4150 personnes)
  • L’ensemble des femmes et enfants des villages dépendants des 5 centres de santé, de l’hôpital de district et de l’hôpital provincial.

Première phase

La première phase du projet, démarré en 2017, s’est achevée en 2020.

Sommaire

Qui sommes-nous ?

Faire un don

Une création Sandro Matera et Benoit Maigret

SFE tous droits réservés 2020